Cybersécurité : En 2021, les fusions-acquisitions et les montants des investissements dans le secteur ont battu des records.

 

Jamais autant de fusions et acquisitions stratégiques n’ont été enregistrés avant 2021. Que ce soit en nombre et en valeur, 2021 est une année record. Ce sont 280 transitions qui ont été évaluées à hauteur de 77,5 milliards de dollars. C’est 4 fois plus qu’en 2020 (19,7), d’après le cabinet Momentum Cyber (spécialiste de la cybersécurité).

A noter, 14 de ces transactions ont dépassé le milliard, du jamais-vu.

En 2021, le secteur de la cybersécurité a aussi obtenu des chiffres records en investissement mondial. 29,3 milliards dollars ont été injectés soit plus de 2 fois les investissements de 2020. Grâce à ces investissements, le nombre de licornes a été multiplié par 5 en 1 an.

Ces records, peuvent s’expliquer par l’augmentation du niveau de risque. En effet, depuis 2020 le monde ne fait qu’évoluer : crise sanitaire, tensions géopolitiques, crise des rançongiciels, développement du télétravail, digitalisation, omniprésence du cloud et des objets connectés…

Cybersécurité budget - Adjan IT
En résumé, la demande en cybersécurité ainsi que les budgets dédiés ont explosé. Cela est dû au nombre grandissant de menaces, qui évoluent plus vites et nécessite donc la création de défenses.

 

Acquisitions de talents.

 

Avec une demande de plus en plus importante de produits en cybersécurité, les entreprises se doivent de proposer une offre simple et de plus en plus large. Pour ce faire, les acteurs du secteur doivent d’innover et d’investir en R&D.

Pour subvenir à cette demande grandissante, les fusions-acquisitions apparaissent comme la solution idéale pour acquérir à la fois compétences et talents.

Le secteur de la cybersécurité semble durable et attire de nombreux fournisseurs en vue des importantes perspectives de croissances.

Enfin, un des gros avantages de ce secteur et la possibilité de se spécialiser dans un domaine. Cela permettra de saisir toutes les opportunités, notamment de grossir par la croissance externe.