Anti racisme : les clubs de sport se mobilisent

Avec des actes et des paroles de plus en plus racistes, le monde du football cherche de nouvelles méthodes pour lutter contre le racisme.

Cependant les seules méthodes anti raciste mises en place pour l’instant n’ont pas l’air d’avoir un impact assez important. Les campagnes de sensibilisation et les banderoles autour du stade ne suffisent pas d’après les clubs. C’est pourquoi le club de Bruges vient d’installer 24 000 QR codes dans son stade pour lutter contre le racisme.

Le système d’utilisation des QR Codes est très simple. Quand un supporter détecte un comportement raciste dans le stade, il peut utiliser les QR codes mis à leur disposition sur les sièges d’une grande partie du stade.

Il permet d’envoyer des stadiers formés, (reconnaissables avec leur gilet noir) qui régleront le problème. Les sanctions sont multiples puisque les stadiers peuvent exclure ou sanctionner les auteurs de racisme tels qu’une interdiction de stade pendant au moins 2 ans.

Est-ce que ce système sera efficace et le public s’entraidera-t-il ? Ou est-ce que le public n’osera pas dénoncer des actes racistes entre eux ?

Le club souhaite un stade convivial où tout le monde se sent comme chez lui. Avec cette démarche il espère que ce problème social ne sera plus présent dans son stade.

«Le racisme est un problème social qui est présent partout. Il en est de même dans les stades de football et dans les Clubs. Une minorité absolue des 28’000 supporters qui encouragent les Blauw-Zwart chaque semaine gâche la vie des autres» indique le communiqué de presse. Cette minorité, le club n’en veut plus et l’a fait savoir «C’est comme ça que nous voyons les choses: si tu fais des remarques racistes, tu ne fais pas partie de notre famille, tu n’es pas avec nous. Et nous ne le supportons plus, nous le signalons» a conclu le Club Bruges