Quand sportifs et politiques se trouvent un sujet commun :

Dimitri Payet, Laure Boulleau, Tony Parker ou encore Antoine Dupont, ont tous un point commun.

En effet, une cinquantaine de sportifs appellent à faire barrage à la candidate du RN (Rassemblement National), Marine Le Pen.

Ces sportifs viennent de toutes disciplines : du football, du handball, de l’athlétisme jusqu’à la Formule 1. Ils se sont tous réunis autour d’un même objectif : donner leur avis et faire appel à leur communauté sur le second tour des présidentielles.

Ils évoquent le fait que le sport n’est pas en adéquation avec les valeurs du parti RN. Le sport pour eux, est le lieu qui prône les valeurs de l’égalité, l’équité, le respect, de mixité et d’inclusion. Ils estiment que les valeurs de la République doivent être en adéquation avec celles du sport. Surtout à l’arrivée des JO 2024 et de la Coupe du Monde de rugby 2023.

Les valeurs olympiques qui sont les valeurs sportives refusent toutes discriminations ou exclusions. Les sportifs pensent qu’avec un parti RN, ces valeurs ne seront plus les mêmes.

Souleymane Cissokho, boxeur médaillé et engagé dans les quartiers sensibles, a fait part de son avis dans une interview pour Le Parisen-Aujourd’hui en France. Durant cet échange, il évoque ses doutes et ses inquiétudes sur l’arrivée du RN à l’Elysée. Il pense que c’est une réelle menace pour le sport et ses valeurs transmises notamment dans les quartiers.

Ces sportifs souhaitent aussi préciser que faire barrage à Marine Le Pen, ne veut pas dire être en accord total avec Emmanuel Macron.